Pourquoi nous sommes partis au Canada | Studio Waves
Studio-Waves-au-Canada-Bryan-Recher-Marie-Mai-Vasseur

Pourquoi nous sommes partis au Canada ?

Vous l’avez sans doute vu passer sur nos réseaux, il y a maintenant quelques mois de ça, la team Waves était au Canada, une semaine entière à parcourir les villes du Québec à la rencontre d’entrepreneurs, d’écoles, d’étudiants et d’expériences Québécoises.

Comment l’idée est-elle venue ?

Pour reprendre au début de cette folle aventure, c’était il y a un peu plus de deux ans : plein Covid, Mars 2020, l’idée est là : Les étudiants français doivent aller découvrir le monde et un mindset tournée vers une attitude positive. Quelques semaines plus tard, l’idée fait son chemin, des premiers contacts sont pris et l’ambition d’un séminaire étudiant et entrepreneuriat intense est sur la table ! Le projet était lancé, les idées étaient en place et les contacts s’élargissaient. L’essence même de ce séminaire avait pour objectif d’emmener un groupe d’étudiants à la découverte d’une des cultures les plus fascinante d’aujourd’hui, dans le but de développer la créativité de tous et de tisser des liens fort avec le Québec !

Il ne s’est pas passé beaucoup de temps pour qu’une école accepte : Need For School Rouen !

Need for School, anciennement Nfactory, du groupe Campus Saint Marc à Rouen créé par Emmanuel Da Costa, Alexandre Martini et Jean-Louis Louvel est une école associative pour former aux métiers numérique. Le but de cette collaboration était de pouvoir ajouter une vraie valeur ajoutée au parcours des étudiants. Waves voulait orienter son séminaire de façon à appuyer leur apprentissage, développer leur créativité et surtout créer des rencontres professionnelles durable pour l’avenir.

Le Canada n’a pas été choisi par hasard, riche de culture, de savoir-faire et savoir-vivre, les opportunités là-bas sont très grandes mais pas assez développées. C’est pourquoi, nous voulions montrer à tout le monde, ce que le Canada est capable de d’apporter !

“Vivre au Canada, c’est vivre dans quatre pays différents… un pays par saison.”

Nos premiers contacts :

Dès le départ, nous avons eu la chance d’être mis en relation avec Pierre Touzel, directeur général de l’ACEE et Virginie Roy, responsable projets et partenariats. L’ACEE, l’association des clubs d’entrepreneurs étudiants du Québec, contribue au développement de la nouvelle génération de leaders par la promotion des valeurs entrepreneuriales, et ce, à travers la création et le soutien de clubs d’entrepreneurs étudiants au niveau postsecondaire. Riches de rencontres et d’expériences, l’ACEE nous a très vite apporté une grande confiance et une grande aide à notre projet. Ils ont été nos contacts directs, ceux sans lesquels nous n’aurions jamais pu partir.

C’est grâce à ce premier contact que Pierre Touzel a pu nous faire profiter des siens, de ses idées et de la façon dont il imaginait, avec Virginie notre programme pour le séminaire. Il a pu nous apporter de très nombreux partenaires à travers différentes villes : Montréal, Drummondville, Trois Rivières et Québec. Allant de club étudiants, conférences, visites d’universités, découverte d’entreprises, incubateurs ou encore accélérateurs, nos rencontres allaient être riches, variées et surtout instructives.

Comment nous pensions le séminaire ?

Pour Waves, organisateur du séminaire, nous voulions faire de cette expérience un moment fort, intense et inoubliable pour les étudiants que nous emmenions.

Tout d’abord, tous les candidats pour le séminaire de chez Need For School étaient sélectionnés à la suite d’entretien de motivation.

Il était important pour nous de partir avec des personnes motivées, ambitieuses et avec un réel projet d’avenir. Ensuite, Need For School et Waves se sont fixés d’emmener 14 étudiants. Un effectif restreint mais permettant de créer des liens beaucoup plus intenses entre chacun.

Au cours des sept jours sur place au Canada et en dehors de quelques temps libres dédiés, toute la programmation était calculée. La possibilité de changer de ville durant le voyage était une opportunité pour nous et faire profiter les étudiants de différents cadres de vie et de travail. Les journées devaient être remplies, mêlant rencontres, activités, découverte de la ville ou encore soirées organisées.

Autrement dit, aucun des voyageurs n’avaient la possibilité de faire une moindre sieste. 😉

Au fil des mois de l’organisation du projet, l’incertitude pesait, dû à la période COVID-19.

Entre frontières fermées, conférences annulées ou encore population confinée, il fallait redoubler d’efforts pour arriver au but : partir dans ce pays de malade et vivre cette expérience de malade !

Certaines de nos activités ont malheureusement due être annulées, partie remise pour la prochaine visite 😉

Dans notre esprit l’expérience du séminaire étudiant Studio Waves c’est exactement cela : rencontres incroyables, échanges, créativité, moments forts de sens.

Nous voulions que chacun en rentrant en France, n’aillent qu’une envie… repartir le plus vite possible. (C’est ce qu’il s’est produit je crois bien mais shut…)

À la suite de l’organisation du séminaire, l’objectif n’était pas uniquement de vivre cette folle aventure.

C’était, également, de l’a partager à tous. C’est pourquoi, nous sommes partis caméras, appareil photo, vidéastes dans chaque main pour ne louper aucun instant du séjour.

Nous avions pris contact quelques mois avant le départ avec Alex Jackson, vidéaste Lyonnais que l’on suivait de près depuis quelques temps. Pour Waves, c’était le reporter parfait, celui qui allait nous capturer tous les moments du séminaire. L’idée lui a plu, il était partant alors il est parti !

Les étapes de notre séminaire :

C’est un 31 octobre que nous bouclions nos valises, réveil 4h du matin pour arriver à Roissy à 9h. Dans l’équipe : 14 étudiants de chez Need For School, Marie-Maï la directrice, Yohan entrepreneur de chez Qeenta Energie, Alex Jackson notre vidéaste freelance et enfin l’équipe Waves, Bryan, Miguel et Camille.

Nous sommes arrivés directement à Montréal vers 18h pour y finir la soirée et y passer quelques jours.

Nous avons eu la chance de faire de très belles rencontres dont l’école de La Factry.

École des sciences de la créativité, où nous avons pu au cours de deux matinées consécutives rencontrer des professeurs et participer à des ateliers créatifs pour les étudiants. Au sein de celle-ci, nous avons fait la rencontre de Nicolas Duvernois, entrepreneur québécois ayant créé la première vodka au Québec. Conférence de plus d’une heure, expliquant comment il est passé de la vente de zéro à plusieurs millions de bouteilles de spiritueux par an, en seulement 10 ans.

Cette rencontre a marqué toutes les personnes dans la salle, homme captivant par son parcours, ses expériences et sa manière de voir les choses. Nicolas Duvernois a su bouleverser et marquer les étudiants. Demandez-leur, vous verrez !

Studio Waves x ACEE x Factry x Nicolas Duvernois

La ville de Montréal, rythmée et dynamiser par sa population, ses buildings a su enchanter et faire rêver chacun des élèves.

Nous sommes également montés jusqu’au Mont Royal, parc dans les hauteurs de Montréal qui surplombe la ville, où nous avons pu profiter du coucher de soleil.

Nos journées à Montréal furent animées ! Entre découverte de la ville, déguster de la smoked meat, la visite de l’accélérateur du CENTECH ou encore assister au premier match de réouverture de Hockey.

Le moment au Center Bell était absolument incroyable, avec ses plus de 21 000 places assises, c’est le match de Détroit VS les Canadian de Montréal que nous sommes partis voir pour la soirée.

Rencontres, émotions, places au premier rang, victoire ou encore Waves et Need For School affichés en plein écran au milieu du terrain, la soirée a été marquante pour tous. Petit Tips, si vous repartez du Center Bell sans goodies… va falloir y retourner !

C’est ensuite vers Drummondville que nous avons repris la route afin de faire la rencontre tant attendue avec l’ACEE.

Pierre Touzel nous a fait visiter La Mijoteuse, son cadre de travail, un espace collaboratif et créatif pour les entrepreneurs.

L’après-midi, la team a pu visiter plusieurs entreprises de la région. La soirée à Drummondville était ensuite dédiée à la rencontre d’entrepreneurs et de nos étudiants pour parler futur professionnels et proposition d’embauche.

Un super moment d’échange entre chacun se terminant par des grands remerciements à l’équipe de l’ACEE. Suivi d’un au revoir, mais pas d’un adieu. 😉
Le cinquième jour, avant d’arriver sur Québec, nous sommes passés par Trois Rivières afin de participer à un atelier de travail avec les étudiants et professeurs de l’immense université de la ville.

Mathieu Morin, coordonnateur du Service des partenariats et du soutien à l’innovation à Université du Québec à Trois-Rivières a su nous réserver un superbe accueil et petit déjeuner. Notre culture et la passion des étudiants présents ont su l’impressionner.

Lors de cette matinée, nous avons assistés à de nombreuses réflexions et discussions ouvertures entre élèves Québécois et Français. Après avoir crié comme il fallait, « ET 1, ET 2, ET TROIS RIVÈRES !! », nous avons repris la route, calmement, vers notre dernière destination QUEBEC !

On vous épargne évidement tous nos stops café & beignets chez Tim Hortons…
À Québec, quelle est la chose dont nous avons pu le plus profiter ? …. La poutine, logique !

Bien évidemment, entre quelques poutines, nous avons pu quand même visiter l’immense université de Québec et rencontrer son club entrepreneur, le RÉEL pendant toute une soirée. Les étudiants ont de même visités Le Camp, accélérateur de start-up à Québec.

Les derniers jours ont été rythmées de visite de Québec, séance photo dans la ville, ainsi qu’une randonnée, aux Chutes de Montmorency. Parc naturel et chute d’eaux immensément impressionnante, cette visite a permis de finir le séjour au Canada sur une touche de nature et de contemplation.

À partir de cet instant, rempli d’émotions et de remerciements les étudiants ont marqué leur fin de séjour.
Le retour à Paris ne s’est pas fait dans la même excitation que l’allée. Pleins d’ambitions, de joie et de reconnaissance, c’était une aventure qui ne venait finalement que de commencer.
Et après ?

Nous en sommes persuadés, c’est un retour mais ce n’est pas un clap de fin !

Ce séminaire a apporté de nombreux points positifs à chacun d’entre nous, certains étudiants affirment partir y travailler dès que possible, d’autres ont appris davantage sur eux ou sur le développement de leur créativité et ambitions futurs.
Plus qu’un simple voyage, c’est l’ébauche d’un véritable pont entre nos nations !

À travers ce séminaire et la confiance de Need For School, l’école démontre aujourd’hui qu’elle est toujours pionnière en Normandie en permettant à ses élèves de découvrir le Québec, de vivre une expérience intense de rencontre, de découverte et de partage.
Pour la Team Waves, ce n’est que le début d’un gros projet.

On espère vous avoir fait voyager avec nous le temps de quelques minutes. Mais ne vous en faites pas, les images valent milles mots, un gros documentaire est en préparation…
Vous pouvez désormais regarder le teaser

Venez vivre l’expérience de shooting photo en studio avec l’équipe Waves.

Un lieu d’exception et de charme au coeur de Rouen, où la photographie prends tout son sens.